Le contrat thérapeutique

Qu’est-ce que le cadre thérapeutique ?

Le cadre thérapeutique correspond aux conditions dans lesquelles se déroule la thérapie : le lieu, le rythme des séances, le tarif, les règles appliquées en cas de manquement à une séance, les méthodes, le cadre déontologique dans lequel s’inscrit le thérapeute (confidentialité).

Il doit être clairement énoncé par le thérapeute en début de thérapie, et le consultant doit y donner son accord lors du contrat thérapeutique passé entre les deux lors des premières séances.

Le cadre est très important afin d’assurer la sécurité du patient comme du thérapeute, ainsi que la qualité du travail psychique qui va s’effectuer.

Mon cadre d’intervention

Les séances ont lieu au cabinet situé à Paris 12e ou 13e, ou par téléconsultation, selon ce qui a été défini ensemble au préalable. Sauf décision commune, il n’est pas possible de changer le mode de consultation en cours de suivi.  

Nous déterminons ensemble le rythme des séances, en fonction de vos besoins et possibilités. La régularité des séances fait partie intégrante du processus thérapeutique. La plupart du temps, les séances sont hebdomadaires ou bimensuelles, et cela peut évoluer au cours de la thérapie.

Il n’y a pas de norme en ce qui concerne la durée du suivi. Suivant la problématique rencontrée, la motivation, les objectifs, l’approche utilisée, le rythme des séances, etc. la durée de la thérapie peut varier de quelques semaines à plusieurs années.

La thérapie a un début et une fin. Le patient peut décider d’arrêter son suivi à tout moment, soit parce qu’il estime se sentir mieux et ne souhaite pas aller plus loin, soit parce qu’il ne trouve pas ce qu’il en attend.

En cas de décision d’arrêt, le thérapeute et le consultant s’engagent mutuellement à clore cette relation thérapeutique. Cela fera l’objet d’au moins une séance dédiée. Cette clôture permet d’inscrire la fin du suivi dans le travail thérapeutique et de se séparer sans sentiment d’inachevé ou de frustration, pour le consultant comme pour le thérapeute.

La psychothérapie donne la possibilité à un patient de se dévoiler, et il doit pouvoir le faire en toute sécurité. Dans ce sens, la confidentialité sur l’identité de la personne en travail et sur le contenu des séances est absolue (secret professionnel).

Le thérapeute ne construit pas de projet pour et à la place de son patient. Mon but est de vous accompagner et de vous soutenir dans votre processus d’autonomisation, avec bienveillance, authenticité et enthousiasme.     

Téléconsultation

Comme en consultation en présentiel, la ponctualité est fondamentale.

Il vous est demandé d’être dans un endroit calme où personne ne peut entendre les échanges de la séance, et de pouvoir maintenir ce calme et cette confidentialité pendant toute la durée de la rencontre. Cela afin de garantir la qualité des échanges et une pleine disponibilité à soi et à la relation thérapeutique.

%d blogueurs aiment cette page :